Christiane Gillardin

Petit texte de présentation pour une expo.

J’aime ce qui est discret et sensible, le tapage étant souvent la manifestation d’une incertitude ou d’une impuissance. Transmettre discrètement nous apporte le plaisir de la confidence, nous rapproche directement sans devoir passer par un long discours. L’esquisse sensible, elle nous parle sans mot, elle va droit au cœur en nous parlant simplement avec cette sincérité que nous espérons tous et que nous rencontrons peu. Ces qualités se trouvent, sans hésitations, dans le travail proposé. Chercher et chercher encore semble l’animer, elle nous propose une peinture nourrie de cris dissimulés derrière cette amour des matières retenues et presque effacées. La sensibilité n’est pas un défaut quand elle est riche et nous amène à l’essentiel. Cette quête intime de l’essentiel, qui se cache en nous, est inclue dans le geste pictural de Christiane Gillardin.

 Fabris Remouchamps… (15/08/2019)